Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêt, vous proposer des services de partage et optimiser les fonctionnalités du site internet. Cliquez ici pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

Le site officiel des organisateurs de voyages en normandie

 

Le rétablissement du caractère maritime
du Mont-Saint-Michel

Retrouvez ici toutes les informations sur l’opération de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel.

(c) Beboy - Fotolia.com

Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel et sa baie, merveilles du patrimoine mondial

Le Mont-Saint-Michel est érigé dans une baie aux paysages et aux écosystèmes remarquables. Ce site, d’une rare beauté, est consacré par une double inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Le mémoire déposé par la France en vue de cette inscription, insiste sur le fait que "la disparition de l’écrin naturel d’eau qui entoure le Mont ne peut être envisagée sans craindre de voir son originalité disparaître. Dans ces conditions, du fait de l’ensablement notable de la baie, qui est le cadre naturel à travers lequel toute la poésie irradie, et de la nécessité de la maintenir en eau, l’existence de la baie du Mont-Saint-Michel ne peut être remise en cause et doit être considérée comme un bien naturel d’importance primordiale".

Au fil des siècles et des interventions humaines, la sédimentation s’est accentuée autour du Mont : poldérisation, réalisation de la digue-route, construction d’un barrage. En effet, petit à petit, la mer a reculé et la terre et les prés salés ont progressé. Un parking au pied des remparts dénaturait le paysage maritime. Or, c’est précisément cet environnement maritime qui a déterminé les moines du Moyen Age à s’installer à cet endroit, et à bâtir l’un des plus beaux édifices de l’architecture religieuse.

Les experts internationaux étaient formels. À l’horizon 2040, si rien n’avait été entrepris, le Mont-Saint-Michel aurait été entouré de prés salés. Cette transformation aurait bouleversé de façon irréversible l’esprit du lieu voulu par les bâtisseurs de l’abbaye.

Protéger un grand site patrimonial et touristique

Initié en 1995 pour les études et débuté en 2005 pour les travaux, le rétablissement du caractère maritime du Mont constitue l’une des opérations culturelles les plus originales d’Europe.

Les différents ouvrages réalisés pour rétablir le caractère maritime du Mont-Saint-Michel sont intimement liés par une recherche de cohérence entre beauté du lieu et fonction technique.

Le nouveau parc de stationnement est placé à 2,5 km, sur le continent. Il offre plus de 4 000 places de stationnement fondues dans le paysage. Depuis le parc et le Centre d’informations touristiques, des navettes de transports gratuites et des cheminements piétonniers mènent les visiteurs jusqu’au Mont. À pied, les visiteurs empruntent le nouveau pont-passerelle. La dépose des passagers se fait à 400 mètres du Mont-Saint-Michel pour réserver aux seuls piétons une vue dégagée sur le Mont et la baie.

Ces ouvrages permettent d’accéder au village toute l’année, en dehors de quelques heures par an, lors de coefficients exceptionnels supérieurs à 110. Ils ont été conçus pour être les plus discrets possibles dans le paysage.

Une île comme par magie

Depuis l’été 2013, dès que le coefficient de la marée dépasse 110, le Mont redevient une île. Les remparts baignent dans l’eau. Le rocher est coupé de ses accès. Le phénomène qui ne dure à chaque fois que quelques heures, ne s’était plus produit depuis plus de 130 ans, avant la canalisation du Couesnon et la poldérisation des terres agricoles tout autour du Mont.

Pendant l’été 2014, le Mont a par 10 fois partiellement retrouvé son insularité. En 2015, les grandes marées se sont produites environ 40 fois, sur 20 dates.

 

Ce projet est co-financé par l’Union Européenne

 

 


© Pierre JEANSON

Le Vieux Moulin - Vernon (Eure)

© Creative Commons

Débarquement de Normandie - GI's à l'entraînement

© Philippe DENEUFVE

Vieux gréément le long des falaises